AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 quetions - réponses

Aller en bas 
AuteurMessage
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: quetions - réponses   Mer 19 Juil - 4:31

a tout ceux qui ne savent pas ou qui veulent connaitre des details sur notre religion. bein questions/reponses ici:

on discute ensemble, a vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Mer 19 Juil - 4:33

je commence:

J'aimerais bien savoir est ce que c'est pas interdit pour un musulman de rentrer à l'église et qu'ils sont précautions à suivre !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Mer 19 Juil - 11:15

j'ai trouvé cet article, je vois qu'il est interessant pour la question :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Mer 19 Juil - 11:17

l'histoire de amro bnou 3ass quand il conquit aradi mo9adassa, le chef dyal Rrom n'a pas voulu lui donner mafatih al madina et a exigé la présence de Omar bnou al khattab pour qu'il donne les clefs de certains lieux saints. Ibno al khattab a accepté de venir, et l'histoire dit que ce chef a fait visité omar toutes les églises (cad omar dkhal lihom) mais seulement à un certain moment quand le temps de la prière ja et omar se trouvait à l'interieur et il a préféré la faire à l'exterieur de l'eglise.

فسأله بطريرك أورشليم قائلا:( لم لم يصلى بالكنيسه!!) فأجابه:( حبا بالنصارى لئلا يأتى المسلمون بعدى فيصلون حيث صليت ويقولون هنا صلى عمر ويأخذون الكنيسه منكم بداعى صلاتى فيها)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
blaugrana

avatar

Nombre de messages : 3014
Age : 36
Ville / Pays : sefrou/maroc
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Mer 19 Juil - 11:33

D'abord merci Khalid pour le sujet.
En ce qui concerne l'eglise je crois que les musulmans peuvent visiter l'egilse, comme n'importe quel lieu, mais il doivent pas participer aux cérémonies organisées, et il peuvent pas prier à l'interieur de l'egilse, car les Musulmans ont beaucoup de principes à respecter et ils doivent garder leurs identités.
Wallahou A3lam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Jeu 20 Juil - 5:03

autre question :

on entend beaucoup que les anges (almal2ika) n'entrent pas dans un lieu ou un chien est present.

est ce que c'est vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
blaugrana

avatar

Nombre de messages : 3014
Age : 36
Ville / Pays : sefrou/maroc
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Jeu 20 Juil - 5:16

Cette question est trés importante Mr Khalid, car actuellement on remarque que ce phénomène d'achat des chiens et devenu une mode.
Ma réponse c'est que notre prophète Salla llaho 3alayhi wassallam a interdi que les chiens seront avec nous aux maisons et dans les lieux propres, les anges ne peuvent pas être dans les sals endroits car selon notre prophète "tata'adda lmala'ika mimma yata'adda minhou bnou adam".
Et meme dans la sourat del Kahf le chien qui a été avec As'hab Al Kahf n'a pas entré avec eux bidalil, Wakalbouhoum Basitoun Dira3ayhi bilwasid, c'est-à-dire à l'entrée de la grotte.


Dernière édition par le Jeu 20 Juil - 5:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Jeu 20 Juil - 5:20

Merci Sidi Mohammed :(khwanji:

jazaka ellaho khayran ya waladi 3andk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
kaoutar

avatar

Nombre de messages : 116
Age : 35
Ville / Pays : sefrou/maroc
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Jeu 20 Juil - 10:27

salut à tous, je tiens à remercier mes frères ARROW et SIMOHEMED KHANOUSSI pour leurs bonnes volontés de nous présenter; unISLAM tolérent, et pacifique, ouvert et scientifique....en somme un vrai islame.
de ma part, j'ai une petite question sur un SAHABI qui s'appelle MOUS3AB IBNOU 3OUMAYR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Jeu 20 Juil - 10:41

merci à toi aussi kaoutar.
pour ta question :

مصعب بن عمير بن هاشم بن عبد مناف بن عبد الدار بن قصي بن كلاب بن مرة القرشي، كنيته أبو عبد الله، وُلد في الجاهلية، كان شابًّا جميلاً عطراً، حسن الكسوة، وكان أبواه ينعمانه.
أسلم ورسول الله -صلى الله عليه وسلم- في دار الأرقم، وكتم إسلامه؛ خوفاً من أمّه، وكان يختلف إلى رسول الله -صلى الله عليه وسلم- سرًّا، فبصر به عثمان بن طلحة العبدري، فأعلم أهله، فأخذوه وحبسوه، فلم يزل محبوساً إلى أن هاجر إلى الحبشة، رجع مع من هاجر إلى مكة ثانية، والتقى رسول الله -صلى الله عليه وسلم-.
كان مصعب بن عمير أوّل من هاجر إلى المدينة، وذلك أنَّ الأنصار كتبوا إلى رسول الله -صلى الله عليه وسلم- أن ابعث لنا رجلاً يفقهنا في الدين ويقرئنا القرآن، فبعثه -صلى الله عليه وسلم- إليهم.

حينما قدم المدينة نزل على أسعد بن زرارة، وكان يأتي الأنصار في دُورهم أو قبائلهم فيدعوهم إلى الإسلام.

أسلم على يده أسيد بن حضير، وسعد بن معاذ، وبعث إليه عمرو بن الجموح بعد أن قدم المدينة ليسأله عن أمر الدين الجديد، فأجابه مصعب، وأسمعه صدر سورة يوسف، فأسلم على يده.

خرج من المدينة مع السبعين الذين وافوا رسول الله -صلى الله عليه وسلم- في العقبة الثانية، وأقام مع رسول الله -صلى الله عليه وسلم- بمكة بقية ذي الحجّة ومحرّم وصفر.

شهد بدراً وأحداً مع رسول اللّه -صلى الله عليه وسلم-، وكان لواء الرسول -صلى الله عليه وسلم- معه.

استُشهد في معركة أحد سنة 3 هـ، قتله ابن قثمة الليثي. قال رسول اللّه -صلى الله عليه وسلم- "ا رأيت بمكة أحسن لمة، ولا أنعم نعمة، من مصعب بن عمير".

قال سعد بن أبي وقاص: "كان مصعب بن عمير أنعم غلام بمكة، وأجوده حلة مع أبويه، ثُمَّ لقد رأيته جهد في الإسلام جهداً شديداً، حتّى لقد رأيت جلده يسقط كما يسقط جلد الحية".

قال عنه البراء بن عازب: "أول المهاجرين مصعب بن عمير".

وقال عنه أبو هريرة رضي الله عنه: "رجل لم أَرَ مثله كأنه من رجال الجنة".

صارت قصة مصعب في الإسلام درسٌ من دروس السماء الغالية لبني البشر، ليتعلموا حياة الرجال مع مبادئهم، واستعلائهم على الدنيا بما فيها من متاع مبهر أخاذ، بل والأكثر من هذا، أن يتقدم الولاء للعقائد قبل وفوق كل علائق وقرابات الدنيا!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
blaugrana

avatar

Nombre de messages : 3014
Age : 36
Ville / Pays : sefrou/maroc
Date d'inscription : 23/02/2006

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Jeu 20 Juil - 11:16

Je te remerci Khalid du fond du coeur pour ces lignes trés touchantes wallah on est loin de ces homme là , bon je parle de mon cas, mais heureusement j'ai tiré pas mal de lessons de ce compagnon, et je l'aime depui longtemps.
Et pour Kawtar c'est vous voulez trouvez d'autres infos sur ce Compagnon ( Sahabi ) vous pouvez consulter le livre Rijaloun Hawla Rasoul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Jeu 20 Juil - 13:44

tout a fait d'accord avec toi mohammed khennoussi :(khwanji:

3andk 3andk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
Arrow
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7621
Age : 37
Ville / Pays : sefrou
Date d'inscription : 03/02/2005

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Ven 21 Juil - 5:21

voila pourquoi l'or ... sont 7aram pour les hommes (rijal) :

قال البخاري : حدثنا أبو الوليد : حدثنا شعبة، عن الأشعث



قال : سمعت معاوية بن سويد ابن مقرن ، عن البراء

رضي الله عنه قال : أمرنا النبي صلى الله عليه وسلم بسبع

ونهانا عن سبع : أمرنا بإتباع الجنائز ، وعيادة المريض ،

وإجابة الداعي ، ونصر المظلوم ، وإبرار القسم ، ورد

السلام ، وتشميت العاطس . ونهانا عن آنية الفضة، وخاتم

الذهب، والحرير، والديباج، والقسي، والإستبرق.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.adhs-sefrou.org
kaoutar

avatar

Nombre de messages : 116
Age : 35
Ville / Pays : sefrou/maroc
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Ven 21 Juil - 9:57

Merci MRS KHALED et SIMOHAMED pour ces précieuses informations je suis trés émue...l'histoire de ce SAHABI 'REDWANOU LLAHI 3LAYHI" m'a bp touchée surtout sa mort......... 3andk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imane

avatar

Nombre de messages : 4119
Age : 29
Ville / Pays : laayoun/maroc
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Dim 10 Déc - 7:25

Question : Quelles sont les fêtes qu'un musulman n'a pas le droit de
célébrer ?


Réponse : Avant même d'aborder la question que vous soulevez, je
pense qu'il convient de rappeler une notion fondamentale: L'Islam ne
condamne en aucune façon l'expression de la joie et du contentement.
Comment pourrait-il en être autrement, quand on sait que la
manifestation de la joie et de la gaieté sont des traits naturels de
l'individu, et que l'Islam est justement, d'après les dires du
Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam), le "Dîn oul
Fitrah", la religion qui est conforme à la nature primordiale de
l'être humain… L'Islam n'invite donc pas à la privation et encore
moins à la mortification des sentiments et des besoins naturels.
Cependant, comme à son habitude, l'Islam a dicté des orientations
bien précises en la matière.


Par rapport au sujet que vous évoquez, à mon humble avis, il y a
surtout deux principes à considérer…


1- Premier principe :


Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) avait dit une
fois, à l'occasion du Ide oul Fitr :


" Il existe un jour de fête pour chaque peuple, et celui-ci (le
jour de Ide oul Fitr) est le notre."
(Boukhâri)


Certains savants affirment que, dans ce Hadith, en sus de la
comparaison énoncée par le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa
sallam), on peut également percevoir qu'une certaine
distinction/opposition a été établie entre les jours de fêtes
musulmanes et celles des autres peuples. Cela apporte un éclairage
important sur la conception des savants et juristes en la matière,
et permet d'introduire le premier principe en rapport avec la
célébration des fêtes non musulmanes :


Il n'est pas permis aux musulmans de célébrer les fêtes renfermant
une dimension religieuse étrangère à l'Islam, ou encore, celles qui
n'ont aucun rapport de près ou de loin avec notre religion.


On trouve une confirmation claire de cette proscription dans le
Hadith suivant:


Anas (radhia Allâhou anhou) rapporte que lorsque le Prophète
Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) arriva à Médine, il
constata qu'il y avait deux jours durant lesquels les gens avaient
l'habitude de faire la fête. Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou
alayhi wa sallam) demanda: "Que sont donc ces deux jours ?" Les gens
dirent: "Nous avions l'habitude de les célébrer durant la période de
l'Ignorance." Le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam)
répliqua alors: "Allah vous a donné en échange deux jours bien
meilleurs que ces deux là, le jour de Ide oul Adha et le jour de Ide
oul Fitr." (Aboû Dâoûd)


D'ailleurs, quand on prend les préceptes islamiques dans leur
ensemble, on se rend compte que cette volonté de distinction et de
démarcation par rapport à ce qui relève des signes caractéristiques
des autres religions et cultures, que ce soit au niveau des
pratiques rituelles que des coutumes (et même, dans la tenue
vestimentaire) est omniprésente. Les propos du Prophète Mouhammad
(sallâllâhou alayhi wa sallam) sont, on ne peut plus clair, à ce
sujet:


"Celui qui imite un peuple (dans ses signes caractéristiques) fait
partie d'eux."


- C'est la raison pour laquelle, d'ailleurs, il a été interdit en
Islam d'accomplir n'importe quelle prière à trois moments de la
journée: au lever et au coucher du soleil, ainsi qu'à l'heure du
Zénith. C'est en effet durant ces trois moments spécifiques que les
adorateurs du soleil et les polythéistes accomplissaient leurs actes
de culte.


- Il est également rapporté que, lorsque le Prophète Mouhammad
(sallâllâhou alayhi wa sallam) émigra à Médine, il vit que les juifs
avaient l'habitude de jeûner le 10ème Mouharram. Lorsqu'on lui
apprit qu'ils le faisaient parce qu'est c'est durant ce jour que
Dieu avait sauvé Moïse, le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa
sallam) s'exclama: "Nous sommes plus proches de Moïse qu'eux." Et il
ordonna aux musulmans de jeûner aussi en ce jour; cependant, il
insista pour que ces derniers ne jeûnent pas seulement le 10
Mouharram, mais qu'ils y adjoignent un autre jour (la veille ou le
lendemain), et ce, encore une fois, afin de se démarquer de cette
pratique caractéristique des juifs.


On comprend donc aisément à partir de ce qui précède que la
célébration de fêtes religieuses telles que Noël, Action de Grâce,
Pâques, Toussaint, Mardi Gras etc… n'est pas autorisée en Islam.



2- Deuxième principe :


En sus du principe sus-cité, il y en a également un autre, très
important, qui a été mis en valeur par un certain nombre de
savants : Ceux-ci soulignent qu'il n'est pas permis non plus de
célébrer les fêtes qui véhiculent des notions réprouvées en Islam.
Ce qui est le cas par exemple de la célébration du 1er Avril
(n'oublions pas que le mensonge et la tromperie ont été condamnées
par le Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam) même lors
de plaisanteries) ou encore de la fête d'Halloween (fête des
sorcières et des fantômes).


(Références: "Djadîd Fiqhi Masâïl" Volume 1 / Pages 269 et
276, "Madhâhir Haqq" Volume 1 / Pages 938 et 939)


Wa Allâhou A'lam !

Et Dieu est Plus Savant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sefrou.org
imane

avatar

Nombre de messages : 4119
Age : 29
Ville / Pays : laayoun/maroc
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: quetions - réponses   Sam 23 Déc - 13:42

Le mérite des dix premiers jours de Dhul-Hijja

C’est demain que commence le mois d’al hija, quelles sont alors les mérites des 10 premiers jour de ce mois ?

Allah dit (traduction du sens des versets) : « Par l’Aube, et par les dix nuits. » [l’Aube, v. 1 et 2]
Ibn Kathîr -qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Cela fait référence aux 10 (premiers) jours de Dhul-Hijja »
Allah a dit aussi : « ... Et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés... » [Le Pèlerinage, v. 28]
Ibn ‘Abbâs a dit à propos de l’explication de ce verset : « Ce sont les dix jours [de Dhul-Hijja]. »
Ibn ’Abbâs a dit aussi : « Le Prophète - - a dit : « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. » Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? » Il dit : « Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (càd. qu’il y perdrait sa vie et sa fortune) » Rapporté par Al-Bukhârî.

Il est recommandé de faire des efforts dans les actes d’adoration comme la prière, le rappel d’Allah, les contacts avec la famille, les aumônes, le fait de recommander le bien et d’interdire le mal, selon ses possibilités.
Il existe des textes qui donnent des précisions sur des actes à faire en particulier :

1- Prononcer les formules de rappel : Dire « Allâhu Akbar » (Takbîr), « Lâ Ilâha Illallâh » (Tahlîl), « Al-Hamdu Lilâh » (Tahmîd), car selon le hadith d’Ibn ’Umar - qu’Allah l’agrée - le Prophète a dit : « Il n’y a pas de jours plus importants auprès d’Allah - exalté soit-Il - et au cours desquels les oeuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. Donc, dans cette période, répétez les formules « Allâhu Akbar », « Lâ Ilâha Illa’llâh », « Al-Hamdu Lilâh ». » Rapporté par At-Tabarânî dans son Mu’jam ul-Kabîr.
L’imam Al-Bukhârî - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : « Ibn ‘Umar et Abû Hurayra - - allaient au marché pendant les 10 jours et ils répétaient « Allâhu Akbar » et les gens répétaient derrière eux." (chacun pour soi, car il n’existe aucune preuve qui prouve qu’il faut dire cette formule en groupe, d’une seule voix).
Une formule acceptée est : « Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Lâ Ilâha Illa’Llâh... Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Wa Lilâhil-Hamd. »
Et Ibn ‘Umar répétait le Takbîr à Mina pendant ces 10 jours, après les prières, au moment de se coucher, dans sa tente, dans ses assemblées et lors de ses promenades. Il est recommandé de dire le Takbîr à haute voix, selon ce qu’ont fait ‘Umar, son fils et Abû Hurayra.

2- Le jeûne : certaines femmes du Prophète -salut et prière d’Allah sur lui- rapportent : « Le Prophète - - jeûnait les 9 (premiers) jours de Dhul-Hijja, le jour d’Achoura, et trois jours par mois. » Rapporté par l’imam Ahmad, Abû Dâwûd et An-Nassâ’î.

3- Le jeûne du jour d’Arafat (9ème jour de Dhul-Hijja) : jeûner ce jour est une Sunna confirmée pour celui qui n’effectue pas le pèlerinage, selon le hadith du Prophète : « J’espère la récompense d’Allah que ce jeûne efface tes péchés de l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » Rapporté par Muslim.

4- Le Hajj et la ‘Umra : Abû Hurayra rapporte du Prophète - - qu’il a dit : « Accomplir la ‘Umra efface les péchés entre cette ‘Umra et la dernière, et un Hajj accepté (d’Allah) n’a d’autre récompense que le paradis. » Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

Quelques règles se rapportant au sacrifice
C’est une Sunna confirmé et il est détestable de la délaisser si l’on a les moyens de la faire, selon le hadith d’Anas - qu’Allah l’agrée - que le Prophète - - a sacrifié deux béliers cornus de couleur grisâtre ; il les égorgea lui-même en disant : « Bismillâh Wallâhu Akbar. » Si une personne a l’intention de sacrifier et qu’il rentre dans les 10 premiers jours de Dhul-Hijja, il lui est interdit de se couper les cheveux, les ongles et la peau jusqu’à ce qu’il sacrifie sa bête, car, selon Um Salama, le Prophète a dit : « Lorsque vous entrez dans les 10 jours (de Dhul-Hijja) et que l’un d’entre vous veut sacrifier une bête, qu’il s’abstienne de se couper les cheveux et les ongles. »

Que faut-il sacrifier ?
La bête à sacrifier doit être soit un chameau ou une vache (à partager entre plusieurs personnes) soit un ovin selon la parole d’Allah (traduction du sens des versets) : « Pour qu’ils rappellent le nom d’Allah sur ce qu’Il leur a octroyés des bêtes de troupeaux. » [Le Pèlerinage, v. 34] La condition pour que la bête soit bonne à sacrifier est qu’elle soit exempte de défauts apparents, selon la parole du Prophète - : « Quatre (défauts) font que le sacrifice n’est pas accepté : la bête borgne de manière apparente, la bête visiblement malade, la bête boiteuse de manière évidente et la bête maigre que l’on ne peut récupérer. » Rapporté par At-Tirmidhî.

Le moment propice pour égorger la bête
Le moment propice débute après la prière de l’Eid, selon le hadith du Prophète : « Celui qui égorge avant la prière a sacrifié pour lui-même, et celui qui égorge après la prière a parfait son sacrifice et a accompli la Sunna des musulmans. » Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim. Il est Sunna pour qui sait égorger, d’égorger sa bête soi-même en disant : « Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de la part d’untel » (et il se nomme lui-même ou la personne qui lui a recommandé d’offrir ce sacrifice) car le Prophète - - a égorgé un bélier en disant : « Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de ma part et de la part de tous ceux de ma communauté qui n’ont pas sacrifié. » Rapporté par Abû Dâwûd et At-Tirmidhî. Il est recommandé à celui qui ne sait pas sacrifier de tout de même assister.

La répartition (de la viande) du sacrifice
Il est Sunna pour la personne qui sacrifie de manger une partie de la viande de la bête sacrifiée (et la première chose dont le Prophète mangeait le jour de l’Eid était le foie du mouton), d’en distribuer aux proches de la famille et aux voisins, et d’en faire aumône d’une partie aux pauvres.
Allah dit (traduction du sens des versets) : « Mangez-en et donnez-en à manger aux misérables, les pauvres... » [Le Pèlerinage, v. 28]
Certains Pieux Prédécesseurs (Salaf) aimaient à partager la viande en trois : un tiers pour eux-mêmes, un tiers en cadeau et un tiers en aumône pour les pauvres. Et on ne donne pas à la personne qui a abattu la bête de cette viande comme salaire pour son travail.
Allah est le Plus Savant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sefrou.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quetions - réponses   

Revenir en haut Aller en bas
 
quetions - réponses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions/Réponses
» Questions-Réponses fréquentes
» Ligue Etape 4 : Règles, questions et réponses
» première pêche au sandre, quelques quetions, montage...
» énigme rigolote

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ADHS :: ARCHIVES :: Religion -Islam--
Sauter vers: