AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Actualités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 12:16

Une société iranienne présente son processeur


À côté de géants comme Intel, AMD, Sun, IBM et Via, d'autres sociétés fabriquent aussi des processeurs. C'est le cas d'une société iranienne nommée « Parsé » qui propose son processeur, le « Tachra ».

Ce processeur utilise un coeur RISC 32 bits basé sur SPARC, gravé en 180 nm par TSMC et baptisé ARISTO. Il est prévu pour se loger sur une carte équipée d'un port FPGA. Le site du constructeur indique que leur puce effectue jusqu'à 1 400 opérations par seconde et par mégahertz, ce qui est relativement faible. Cependant, ce processeur est destiné à être intégré dans des solutions portables comme les GPS, les baladeurs multimédias, etc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 12:17

Détail d'une attaque avec JavaScript


Des chercheurs en sécurité ont trouvé le moyen, via JavaScript, d'accéder à un réseau domestique ou d'entreprise puis d'attaquer les périphériques connectés (routeurs, imprimantes...).

Le principe

La particularité de ce code, intégrable dans une page Web quelconque, est qu'il ne provoque pas d'alerte dans le navigateur qui se contente de l'exécuter purement et simplement. Dès lors, le script n'est pas gêné par le pare-feu puisque, rappelons-le, il s'exécute dans le navigateur. Billy Hoffman, un des chercheurs, indique avoir trouvé une méthode pour scanner le réseau, trouver les périphériques connectés et leur envoyer des commandes ou des attaques. Imaginez alors une imprimante se mettant à imprimer n'importe quoi ; la chose pourrait prêter à rire, mais qu'en est-il d'un routeur dont les paramètres de sécurité sont désactivés ? Un script de ce type placé sur un site piraté (avec le code injecté grâce à des vulnérabilités XSS) toucherait un très grand nombre d'internautes et de sociétés et pourrait provoquer de gros problèmes.

Les détails

Ce code correspond à un scanner qui envoie une requête à l'aide de l'objet JavaScript « Image » (comme un « ping ») pour trouver les machines connectées au réseau. Après, il ne reste qu'à détecter les particularités du périphérique et à lancer l'attaque. Le document de la société SPI Dynamics, une des deux sociétés qui s'est penchée sur le scanner (l'autre étant White Hat Security), indique que pour détecter un serveur IIS le scanner cherche l'image /pagerror.gif et vérifie sa taille. Il faut bien comprendre que ce code n'exploite aucune faille et qu'il n existe donc actuellement aucun moyen de se défendre contre ce type de script, à moins de désactiver complètement JavaScript dans le navigateur.

La place du JavaScript

Avec l'essor du Web 2, JavaScript est de plus en plus présent, surtout grâce à une technique très à la mode en ce moment, AJAX (Asynchronous JavaScript and XML). Il existe bien entendu des failles dans dans JavaScript mais les chercheurs ne se sont jamais réellement penchés dessus. De plus, cette nouvelle méthode risque de faire certains dégâts, car c'est le fonctionnement même des applications qu'il faudra revoir. Enfin, bien qu'il existe déjà des scanneurs de ports (pour vérifier la sécurité d'un poste par exemple) programmés en JavaScript, celui de SPI Dynamics est bien plus complexe.

SPI Dynamics propose sur son site un document (au format PDF) expliquant plus en détail le fonctionnement du scanner, mais aussi un exemple d'exploitation de la faille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 12:18

L'iPod trahi par une mauvaise oreille


Dans une actualité précédente , nous avions affirmé qu'Apple, via sa porte-parole Natalie Kerris, avait communiqué le chiffre d'au moins quatre ans comme durée moyenne de vie d'un iPod. Suite aux vives réactions suscitées par le chiffre, la même Natalie Kerris s'est empressée de corriger l'information : le journaliste du Chicago Tribune, dans lequel l'interview était parue, l'aurait mal comprise ! Kerris affirme au site iLounge avoir prononcé les mots "pour des années" - "for years" en anglais, là où l'interviewer avait écrit "pour quatre ans" - "four years". Ainsi ce qui devait être une réponse vague d'une porte-parole embarassée par une question gênante s'est transformée en drame chiffré.

Il semblait relativement étrange qu Apple ait pu vouloir donner des chiffres aussi peu flatteurs, et la probabilité qu'une porte-parole d'une firme aussi importante ait pu faire une gaffe semblait réduite. La situation est désormais clarifiée, mais l'explication sera-t-elle suffisamment relayée pour corriger le tir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 12:19

Office 2007 bêta 2 devient payant

D après un porte-parole de Microsoft, les téléchargements de la bêta 2 d Office 2007 deviendraient payant à compter de mercredi prochain.

Une taxe de 1,50 $

Ainsi, à partir de mercredi, chaque personne désirant télécharger cette version devrait s'acquitter de 1,50 $. D'après le porte-parole, cette bêta a été téléchargée plus de 3 millions de fois, soit un nombre de téléchargement 5 fois plus important que ce qui était prévu. Dès lors cette taxe devrait permettre de payer tout ce surplus de téléchargements qui a un coût.

Une réponse à une situation exceptionnelle

Néanmoins, les mises à jour devraient rester gratuites une fois la bêta installée. C'est la première fois que l'éditeur fait payer un téléchargement d'une bêta d'Office et le porte-parole déclare que rien n'était planifié et qu il n'est pas prévu de réitérer cette opération dans le futur.

Il vous reste donc moins d'une semaine si vous voulez essayer cette version et que vous n'avez pas encore téléchargé le fichier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 12:26

Google cherche à séduire la communauté open source

Google vient d'ouvrir un service gratuit d'hébergement de projets open source. Contrairement aux apparences, Google affirme ne pas chercher à concurrencer l'incontournable SourceForge. L'accueil du nouveau service du géant de la recherche en ligne n'en reste pas moins mitigé.

Google vient d'ouvrir les portes de son service d'hébergement de projets open source baptisé prosaïquement « Project Hosting ». Accessible à l'adresse http://code.google.com/hosting moyennant un compte Gmail, le service offre 100 Mo d'espace de stockage avec outils de suivi d'incidents et de gestion de liste de diffusion par courriel. Totalement gratuit, le nouveau service de Google n'est pas financé par la publicité et interdit même à ses utilisateurs d'intégrer des messages publicitaires à leurs pages, du moins pour le moment. Les projets hébergés peuvent être distribués sous l'une des sept principales licences du monde du logiciel libre - GPL, Lesser GPL, Mozilla, BSD, MIT, Apache et Artistic -, mais sous une seule à la fois.
Les données des projets seront stockés dans Big Table, le moteur de gestion de bases de données de Google et pourront faire l'objet d'une recherche plein texte. L'hébergeur fera appel à ses algorithmes de recherche pour classer les projets par nombre de participants et par activité. Ces mêmes algorithmes seront sollicités pour éliminer les faux projets.
Le service Project Hosting de Google peut apparaître comme concurrent du célèbre hébergeur de projets open source SourceForge. Mais Greg Stein, directeur technique chez Google, affirme qu'il n'en est rien, soulignant même une complicité entre les deux hébergeurs visant à créer une base de données unique des noms de projets open source. Cette base devra permettre d'éviter les doublons et la confusion. De son côté, Jay Seirmaco, directeur général de SourceForge, assure que « ce qui est bon pour la communité de l'open source l'est aussi pour SourceForge. »
Et précisément, la communauté de l'open source ne semble pas s'être encore forgé un avis précis sur l'initiative du géant de la recherche en ligne. Certains l'accueillent froidement, relevant les limites du service de Google, en termes de licences utilisables et de support d'outils. D'autres, plus positifs, espèrent que Project Hosting fournira une alternative crédible à SourceForge, pointant notamment les problèmes de performances de ce dernier.
Face aux critiques, Google assure qu'il s'attachera à faire évoluer son service rapidement en réponse aux besoins exprimés par les développeurs. Chez SourceForge, on indique qu'une importante mise à jour du service se prépare qui devrait résoudre les problèmes rencontrés par les développeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 12:28

Hervé Rony (Snep) : « Nous allons mener une expérimentation sur le filtrage des réseaux peer to peer »
Après la décision du Conseil constitutionnel sur le projet de loi DADVSI, le directeur général du Snep revient sur la lutte contre le piratage et les perspectives d'avenir de la musique en ligne.


01net. : Etes-vous satisfait de la décision rendue jeudi 27 juillet par le Conseil constitutionnel sur le projet de loi DADVSI (Droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information) ?

Hervé Rony : Nous avons pu constater que le Conseil constitutionnel était revenu sur des dispositions importantes, notamment le régime de sanctions applicables aux actes de téléchargement illégal [un mécanisme, rejeté, de contraventions oscillant entre 38 et 150 euros, NDLR]. Je crois simplement qu'en saisissant le Conseil constitutionnel, le PS a joué avec le feu et qu'au final, c'est l'histoire de l'arroseur arrosé !

En réalité, il s'agit là d'une décision juridique à la fois forte et cohérente. C'est un texte qui place sur un pied d'égalité le respect du droit de propriété et la propriété littéraire et artistique. Tout cela est de nature à assurer pour l'avenir un haut niveau de protection des droits en conformité avec l'esprit des directives européennes.

Il appartient désormais en priorité aux pouvoirs publics de faire respecter la loi. A ce titre, je note avec intérêt que le Premier ministre a récemment demandé au ministre de l'Intérieur de veiller à un renforcement des moyens en matière de lutte contre la cybercriminalité.

La lutte contre le téléchargement illégal va-t-elle s'intensifier ?

C'est notre souhait. Même si c'est à la SCPP (Société civile des producteurs phonographiques) qu'il revient d'engager des poursuites judiciaires. Nous pensons qu'il faut aussi mener des actions à l'encontre des éditeurs de peer to peer - comme cela a été fait pour Kazaa - visant à mettre en cause tant leur responsabilité civile que pénale.

Par ailleurs, ce type d'actions, notamment au civil, pourrait également concerner d'autres acteurs, y compris des médias, qui font l'apologie du piratage et du téléchargement illégal. Nous souhaitons également explorer une autre piste qui consisterait à engager la responsabilité du titulaire de l'abonnement Internet dont le compte sert au piratage. Dans ce cas, il ne serait pas coupable de contrefaçon mais de négligence.

Où en êtes-vous de votre réflexion sur le filtrage de l'accès au réseau de peer to peer ?

Nous sommes favorables à un filtrage en amont du poste client, dans le droit fil des recommandations du rapport Kahn-Brudigou qui est malheureusement resté lettre morte pour le moment. Nous espérons conduire très prochainement une expérimentation pour démontrer la faisabilité de cette solution. L'idée étant de permettre un accès aux réseaux de peer to peer tout en filtrant les contenus mis à la disposition des internautes.

Il y a tout juste deux ans (en juillet 2004), une charte était signée. Elle visait à lutter contre le piratage mais aussi à promouvoir la musique en ligne légale. Les FAI, qui avaient paraphé le document, ont-ils tenu leurs engagements ?

Des efforts ont été faits. Mais ils ne sont pas suffisants. Je dirais que ce texte a été appliqué à la lettre mais pas dans l'esprit. Nous avons été très déçus par l'absence d'une véritable campagne pédagogique de sensibilisation au téléchargement légale de musique. En lieu et place toutes ces informations sont mentionnées certes, mais elles sont le plus souvent présentées aux internautes comme ces conditions particulières contractuelles que l'on voit défiler en bas de l'écran quand on regarde une publicité à la télévision.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 13:24

Le disque dur passe au laser

Le fabricant Seagate travaille sur un mécanisme de lecture-écriture avec une tête au laser. Il permettrait de multiplier par dix la capacité des disques durs.



La méthode d'enregistrement perpendiculaire a beau augmenter la capacité de stockage des disques durs de l'ordre de 50 % par rapport à l'actuel enregistrement longitudinal, elle pourrait vite se montrer insuffisante. Qu'à cela ne tienne, Seagate vient de déposer une demande de brevet pour une technologie permettant d'améliorer ces performances.

Sachant que plus la tête de lecture-écriture est proche du plateau, plus elle peut travailler avec précision, le fabricant a cherché un moyen de diminuer la distance entre les deux éléments. Ce qui, par ricochet, devrait permettre d'augmenter le nombre de secteurs stockant les données à la surface du plateau. Plus facile à dire qu'à faire...

Actuellement, la surface est recouverte d'une couche de lubrifiant destinée à empêcher le contact direct entre la tête et le plateau. En cas d'échauffement dû au mouvement du plateau, les données enregistrées pourraient en effet être endommagées. Pour réduire l'épaisseur de cette couche, Seagate envisage de créer un lubrifiant à partir de nanotubes.

Chauffer la surface uniquement en cas de besoin

Mais son projet ne s'arrête pas là. Le fabricant ambitionne aussi de recourir à un nouveau mécanisme de lecture-écriture basé sur une tête laser. Ce procédé, appelé Heat Assisted Magnetic Recording, permettrait de chauffer la surface uniquement en cas de besoin, autrement dit au moment où les données sont sur le point d'être écrites. Ce qui permet de les ordonner avec plus de minutie, et d'en augmenter la densité.

Seul hic : le lubrifiant peut s'évaporer au contact du laser. Aussi, Seagate envisage d'insérer dans le disque dur un réservoir qui contiendrait le lubrifiant. Ce dernier, par évaporation-condensation, viendrait se poser sur la surface du disque en cas de nécessité. L'ensemble du système permettrait de multiplier par dix la capacité des disques durs, pour une durée de vie allant de cinq à dix ans. Mais il est encore prématuré d'en évoquer une commercialisation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 31 Juil - 13:25

Avec le Jack PC, l'ordinateur se cache dans le mur
Le constructeur Chip PC propose une prise murale à destination des entreprises. Elle intègre un processeur, de la mémoire vive, des ports USB... afin de remplacer une unité centrale.

Le Jack PC se présente sous la forme d'une prise murale.


L'écran est bien là, la souris et le clavier aussi, mais le PC a disparu du bureau ! Il se situe désormais dans le mur grâce au Jack PC, conçu par le constructeur Chip PC, connu principalement pour ses clients légers.

Le Jack PC se présente sous la forme d'une prise murale (8,5 x 8,5 cm et 4,3 cm de profondeur) qui se connecte au réseau local de l'entreprise. Cette « prise » intègre un processeur Risc AMD Alchemy Au1550 à 333 ou 500 MHz (équivalent d'un processeur x86 à 800 MHz ou 1,2 GHz), 32 ou 64 Mo de mémoire flash, 64 ou 128 Mo de mémoire vive et 4 ou 8 Mo de mémoire vidéo. Elle dispose en façade de quatre ports USB 2.0, d'entrées/sorties audio et d'un connecteur VGA ou DVI-I (signaux DVI et VGA). L'alimentation est assurée directement par le réseau en PoE (norme 802.3af), avec une consommation d'environ 5 W, ou par un adaptateur secteur externe. Le Jack PC utilise Windows CE .NET et gère les protocoles Microsoft RDP et Citrix ICA. Il inclut le navigateur Internet Explorer 6.0.

Le prix de vente du Jack Pc de Chip PC devrait se situer entre 300 et 500 € HT.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Mar 1 Aoû - 11:57

AOL se sépare de 1300 collaborateurs

Time Warner ne cessait de le répéter : AOL va bien. Et pourtant on apprend ce matin que le fournisseur d'accès à Internet (FAI) AOL devrait, selon toute vraisemblance, se séparer de 1300 collaborateurs. Il y a quelques temps une rumeur laissait également penser que le groupe pensait à se séparer de sa filiale Internet.

Ces départs prennent tout simplement la forme de 1300 suppressions d’emplois, se limitant toutefois aux trois centres d'appels chargés du suivi de la clientèle payante des Etats-Unis, et ne représente pas moins de 7% de ses effectifs mondiaux actuels. Le motif donné par le porte parole du groupe, Nicholas Graham, est lui aussi assez simple : le groupe prend des mesures pour faire face au recul constant du nombre de ses abonnés.

Licenciements (bis)

Ces 1300 licenciements arrivent en effet après une première vague de 700 fermetures de postes outre-Atlantique dans ces centres d’appels à l’automne 2005. Actuellement, le groupe compterait, selon son porte parole, 19.000 à 20.000 employés à travers le monde.

Ces suppressions d'emplois devraient avoir lieu comme suit : 800 personnes dès aujourd’hui dans le centre de Jacksonville en Floride, 300 emplois seront supprimés d’ici une dizaine de mois Tucson en Arizona et ce sont 125 personnes qui quitteront la société sur le site d'Ogden dans l'Utah.

Baisse inexorable du nombre d’abonnés

La principale cause de ces licenciements est, selon notre source, une baisse inexorable du nombre d’abonnés, limitant de fait le nombre d’appels téléphoniques vers ces centres. Le problème était même drastique ces derniers mois avec une chute de moitié du nombre d’appels.

Si l'on en croit différentes sources, et ce cas de licenciements nous le montre bien, la division internet du groupe Time Warner, aurait perdu environ 1 million d'abonnés cette année, s’établissant à 24,5 millions d’abonnés à travers le monde. Lors de son apogée, en 2002, AOL comptait environ 35 millions d’abonnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Mer 2 Aoû - 12:58

Marché des cartes graphiques : Intel domine

L'institut d'analyses Jon Peddie Research (JPR) vient de publier, comme chaque trimestre, ses résultats concernant une étude relative aux parts de marché des constructeurs de puces graphiques. Près de 71,4 millions de puces graphiques ont été distribuées dans le monde au deuxième trimestre 2006, tout type de puces confondues. Cela représente une augmentation de 16,6% par rapport au deuxième trimestre 2005, mais une baisse de 4,6% par rapport au premier trimestre de cette année.

Intel domine

51,7 millions de solutions graphiques ont été destinées aux PC de bureau pour ce deuxième trimestre. Le leader incontesté reste Intel qui possède 34,8% du marché des chipsets graphiques. Le fondeur de Santa Clara obtient ces très bons chiffres grâce à sa présence dans les chipsets intégrés aux cartes mères. Le second de ce classement n’est autre que la canadien ATI avec 26,3% du gâteau suivi de près par Nvidia qui comptabilise maintenant 23,9% des parts de marché. Concernant les ordinateurs portables, Intel domine également le marché avec 54,9%, suivi par ATI et ses 31% de parts de marché, puis Nvidia avec 10,9%.

Les solutions dédiées

Concernant le marché des cartes graphiques pour PC de bureau, donc en retirant Intel des comptes, Nvidia possède 51,5% de part de marché, devant ATI et ses 47,9%, pour un marché global de près de 19,6 millions d'unités vendues. Le partage du marché des solutions dédiées pour ordinateurs portables est quant à lui plus déséquilibré, avec 63,1% de parts de marché pour ATI (74,6 au premier trimestre), contre 36,7% pour Nvidia (25% au premier trimestre).

Intel leader, Nvidia et ATI éternels seconds, Via, Sis et Matrox se partageant les miettes : le marché des puces graphiques n'a pas tellement évolué ces derniers mois. Et si le récent rachat d'ATI par AMD allait changer la donne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Mer 2 Aoû - 12:59

Une carte microSD de 2 Go chez Sandisk

11 mm sur 15 mm. C'est ce qu'il faut à Sandisk pour caser 2 Go de mémoire, soit la plus grosse capacité à l'heure actuelle sur le plus petit format disponible. Destinée pour le moment au seul marché américain, elle sera distribuée par Verizon Wireless, accompagnée d'un adaptateur SD traditionnel. Pourquoi un opérateur de téléphonie mobile distribue-t-il en exclusivité une carte microSD ? Parce que Verizon lance le Chocolate, fabriqué par LG. Mais encore ? L'iPod est bien installé, et les rumeurs s'amplifient autour d'un potentiel iPhone. Verizon veut donc prendre les devants en lançant un téléphone qui soit un véritable lecteur, apte à concurrencer le rectangle blanc d'Apple. Nul doute que la possibilité d'embarquer quelques mille titres sur son téléphone risque de faire du tort à ce dernier.

Verizon conservera son exclusivité deux mois. Après quoi, Sandisk lancera une gamme complète de cartes microSD, allant de 64 Mo à ces fameux 2 Go, pour les équipementiers OEM. But avoué ? Conquérir les futurs 25% de téléphone dotés d'un lecteur audio - chiffres de Strategy Analytics. Entre les fabricants de téléphone qui insistent toujours plus sur la convergence, et l'arrivée du Zune (les rumeurs font état du 14 novembre), l'iPod n'a qu'à bien se tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Mer 2 Aoû - 13:00

Sony présente son DSC T10

Sony vient de lancer son nouvel appareil photo numérique ultra compact, le DSC T10, qu’il décline en quatre couleurs, argent, blanc, rose et noir. Équipé d’un écran 2,5 pouces, il arbore le stabilisateur optique Sony répondant au nom commercial de Super Steady Shot. Muni d’une optique Carl Zeiss 3x, son capteur sept Mégapixels peut montrer jusqu’en ISO 1000. Le DSC T10 embarque 56 Mo de mémoire et gère les Memory Stick Duo et PRO Duo.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
JB

avatar

Nombre de messages : 1872
Age : 33
Ville / Pays : Rabat/Sefrou
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Actualités   Mer 2 Aoû - 13:01

Corsair dévoile sa gamme d'alimentations


Corsair se diversifie : la société, plus connue pour ses nombreux modules de mémoire vive, annonce aujourd'hui une gamme d'alimentations dénommées Corsair HX.

Au vu des spécifications des blocs, ces alimentations visent le segment du haut de gamme, voire du très haut de gamme. Deux blocs seront proposés, l'un de 520 W, l'autre de 620 W. Les autres caractéristiques sont communes : câblage modulaire (2 connecteurs PCI-Express, 8 connecteurs SATA pour la HX620W contre 4 pour sa petite soeur), triple rail +12 V et un ventilateur de 120 mm. Corsair annonce pour cette gamme d'alimentations un rendement supérieur à 80%, et un bruit compris entre 19 dBA et 35 dBA en pleine charge.

Les alimentations devraient être immédiatement disponibles, à un prix inconnu, mais que l'on devine assez élevé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shahrukhclub.tk
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Actualités de la Bundesliga
» [Actualité] Hyundai-Kia
» Actualités LAND ROVER
» Actualité All-musculation de Janvier 2011
» [Actualité] Seat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ADHS :: ARCHIVES :: Informatique & Multimédia-
Sauter vers: